Découvrir les parcs nationaux de l’Afrique

L’Afrique est reconnue mondialement pour ses nombreuses réserves animalières. Ce vaste continent est l’une des destinations de choix pour les touristes en quête de nature et de dépaysement. L’adresse à privilégier durant un séjour en Afrique est le parc national du delta du Saloum au Sénégal, situé à l’ouest de Kaolack. À noter que cette zone protégée a été inscrite sur la liste du patrimoine mondial de l’UNESCO depuis 2011. Ce parc constitue un havre de paix pour une grande variété de mammifères qui occupent les immenses plaines herbeuses. Arrivés sur les lieux, les vacanciers auront l’occasion d’observer des phacochères, des céphalophes de Grimm et des guibs harnachés. Ils ne manqueront pas non plus d’apercevoir des hyènes qui parcourent les savanes pour chasser leurs proies. En outre, ce bout d’Éden se démarque par ses forêts verdoyantes où se réfugient des singes verts, des colobes bais et des patas. Il abrite également une aire maritime où les voyageurs découvriront des centaines d’espèces de poissons, des lamantins et des tortues de mer. Mis à part cela, les amoureux de la nature se rendront dans la région de Tambacounda au Sénégal pour explorer le parc national du Niokolo-Koba. Ce dernier est aussi réputé pour ses animaux sauvages d’une incroyable diversité.

Visiter les parcs de renommée en Zambie

Pour poursuivre leur voyage en Afrique, les amoureux de la nature se rendront en Zambie. Ce pays africain ne cessera de fasciner les touristes venant du monde entier grâce à sa faune sauvage riche et diversifiée. Au cours de leur passage dans cette contrée, les vacanciers visiteront le parc national de Kafue, connu comme étant le plus vaste sur le territoire zambien. À noter que ce site tire son nom de la rivière Kafue qui s’étend sur trois provinces zambiennes. Cette zone protégée constitue un haut lieu d’observation de diverses espèces d’antilopes ainsi que des troupeaux de cobes rouges et de pukus. Lors de la balade dans les plaines de Busanga en juin, les bourlingueurs apercevront de petits groupes de gnous et de zèbres. Le nord du parc est occupé par des koudous, des élands, des cobes et des céphalophes de Grimm. Cette réserve naturelle abrite également des prédateurs comme les lions, les guépards et les hyènes. Ces animaux féroces cherchent leurs proies parmi les herbivores téméraires. En outre, la rivière Kafue est peuplée par une large population d’hippopotames et de crocodiles. Mis à part cela, les adeptes de safari exploreront le parc national de Kasanka. La majeure partie de sa surface est composée de forêts où les touristes découvriront une grande variété d’arbres.

Explorer les parcs nationaux gabonais

Durant leur séjour en Afrique, les passionnés de la nature sont invités à rejoindre le territoire gabonais pour découvrir de nombreuses réserves animalières. Arrivés à destination, ils exploreront, par exemple, le parc national de la Lopé qui est inscrit sur la liste des biens patrimoniaux protégés de l’UNESCO depuis 2007. Ce site se démarque par sa forêt dense et verdoyante ainsi que ses vestiges de cultures passés. Il est également réputé pour l’abondance de sa faune composée de mammifères et d’oiseaux. Il abriteenviron un millier de gorilles et 2 000 chimpanzés. Les vacanciers y apercevront aussi des hippopotames, des éléphants et des buffles qui occupent les vastes savanes. En outre, l’avifaune est constituée de plus de 300 espèces d’oiseaux, à l’instar du picatharte et du faucon pèlerin africain. Ce dernier niche surtout dans une falaise. Mis à part cela, la visite du parc national de Mayumba est un must-do durant un voyage au Gabon. Ce bout de terre a été fondé en 2002 pour protéger et conserver la biodiversité marine du sud-ouest du pays. Les routards y découvriront des tortues luth, des dauphins, des requins et des baleines à bosse.

Actualités plus
Laisser un commentaire

Cliquez ici pour annuler la réponse.