Profiter d’un voyage culturel au Kirghizistan

Véritablement montagneux et autrefois occupé par les nomades, le Kirghizistan est devenu l’une des destinations touristiques les plus populaires de l’Asie centrale au fil des années.

Cette contrée est, en effet, caractérisée par des sites naturels encore intacts et y séjourner un moment ne décevra pas les trekkeurs. Outre ses montagnes, ses lacs et ses lieux historiques, elle est très réputée pour ses us et coutumes ainsi que ses traditions, dont la plupart ont été bien préservées par les Kirghizes. Il est bon de savoir que ce peuple a migré de Sibérie au territoire qu’il a baptisé en tant que « Kirghizistan », afin de suivre sa vie traditionnelle. Avec l’élevage de moutons, de vaches et de chèvres, l’équitation a toujours été l’une des plus importantes activités culturelles de cette population. Lorsque les touristes y seront donc de passage, ils auront la chance de voir de près les célèbres jeux hippiques kirghizes lors d’un festival ou d’une démonstration. Les voyageurs curieux remarqueront même que le plus petit d’une famille locale s’entraîne déjà en montant un âne dès son plus jeune âge.

L’artisanat traditionnel des Kirghizes

Si les garçons kirghiz apprennent à maitriser l’équitation depuis leur enfance, les jeunes filles, quant à elles, doivent savoir se débrouiller avec l’artisanat traditionnel. Parmi ce dernier, le tapis est un exemple de produit qui témoigne de la richesse du patrimoine culturel du Kirghizistan. Il faut passer des mois pour confectionner ce type de décor d’intérieur, mais une fois terminées, on peut remarquer sa beauté rare, de par le savoir-faire de l’artisan, la qualité des tissus utilisés et les différents motifs ajoutés sur le tapis. Les amateurs d’art auront sans doute la chance d’admirer de près les tapis appelés Shirdak et Ala-Kiyiz, pendant leur voyage Kirghizistan. À part cela, la yourte (une tente de feutre servant d’habitation) est également un élément symbolique pour les autochtones. Elle est omniprésente, que ce soit dans les villes ou dans les pâturages. De plus, les touristes auront certainement la possibilité d’en voir une, lorsqu’un mariage ou une naissance y est célébré.

 

Les spécialités culinaires au Kirghizistan

Comme dans toutes les contrées de l’Asie centrale, le Kirghizistan a ses propres spécialités culinaires. Rester quelque temps dans cet endroit permettra, alors, aux voyageurs d’apprendre une ou deux recettes kirghizes. Caractéristique des pays de la méditerranée et du Moyen-Orient, la cuisine de ce pays est, effectivement, composée de riz, de légumes, de viandes de bœuf, de mouton ou de cheval bouillis. Le yaourt accompagne presque toujours les plats quotidiens, et, comme en Mongolie, on peut également remarquer des repas à base du lait bouilli et fermenté. Parmi les plus délicieux des mets kirghizes, le Chachlik ou Kebab fera sûrement le bonheur des gourmands. Contenant essentiellement de viande de bœuf, de mouton ou de poulet, cette recette est parfois servie avec du pain, du vinaigre et des oignons, ce qui fera plaisir aux amateurs de gastronomie. Par ailleurs, ceux qui aiment essayer de nouvelles saveurs pourront déguster l’olovo. Celui-ci est principalement constitué de poumons de mouton qu’on a macéré dans du lait, le tout mélangé avec des épices, du sel et d’huile.

Actualités plus
Laisser un commentaire

Cliquez ici pour annuler la réponse.